Sucre

8 betteraves pour 1 kilo

Pour produire un kilogramme de sucre cristallisé, il faut hacher et presser huit à neuf betteraves sucrières. Ces dernières sont transbordées et lavées à l'aide de grands canons à eau, puis transformées immédiatement. Les betteraves sucrières sont hachées. De l'eau chaude est utilisée pour en extraire le sucre. On obtient ainsi un jus foncé, le jus vert.

Du jus vert au sirop...

Le jus vert est purifié grâce à l’ajout de lait de chaux et de gaz carbonique. A l’issue de cette opération, il ne contient pratiquement plus que de l’eau et du sucre (env. 16 %). Les installations extraient l’eau du jus vert par évaporation, jusqu’à obtenir une solution beaucoup plus épaisse, appelée sirop, dont la teneur en sucre est d’env. 65 %.

...jusqu’au sucre cristallisé

Les cristallisateurs continuent d’extraire l’eau du sirop par procédé sous vide. Les cristaux de sucre croissent. La masse est ensuite placée dans une centrifugeuse afin de séparer les cristaux du sirop. Le sirop est à nouveau cristallisé et l’on obtient du sucre brut et de la mélasse. Le sucre brut est ensuite dissout, filtré et à nouveau cristallisé jusqu’à l’obtention de sucre blanc.

Sous-produits utiles

Lors du processus de fabrication, il se forme aussi des sous-produits utilisés comme fourrages ou amendements des sols. Après l’extraction, les pulpes de betterave sont pressées puis utilisés comme aliment pour le bétail. Quant à la chaux utilisée pour nettoyer le jus vert, elle retourne à l’agriculture sous forme de produit d’amendement des sols.